GalerieIntroductionAccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue, Invité! Nous espérons que votre séjour sur Asreyd sera agréable!
Vous arrivez en plan et vous ne savez pas quoi faire? Suivez l'Intrigue ICI!
Besoin d'un petit coup de main? Le Staff peut sûrement vous aider!
L'adresse du forum redirigera temporairement vers le Portail en attente de la création de notre nouvelle page d'accueil!
Pensez à passer par Le Fonctionnement du Forum ainsi que La Gestion du Personnage! Vous avez aussi le droit à un Cadeau de Bienvenue ICI!
Envie de nous contacter? C'est maintenant possible à cette adresse: feuardent@asreyd.com !

Partagez|

Sabotage de la ligne en cours!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur
Message




avatar
Co-Fondatrice
Co-Fondatrice
Prénom / Pseudo : Nocturia
Féminin
Vos Points RPG : 200/270
Nombre de messages : 165
Age : 23
Localisation : Dans le désert de Grol
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de Citoyen d'Asreyd
Votre Argent: 1267
Votre Jauge de Bonté:
1900/5000  (1900/5000)
Votre Élément: Terre
Voir le profil de l'utilisateur
http://cercletroisosas.canalblog.com



Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Sabotage de la ligne en cours! Lun 1 Aoû - 10:37

-J'y suis presque... Presque...

Tanébra était plus ou moins cachée derrière une poutre de la station, penchée sur les rails. N'importe la voyant de loin se dirait qu'elle refaisait ses lacets... Plus futé se demanderait "Quels lacets?", et au mieux, "Mais qu'est-ce qu'elle fiche agenouillée si près des rails celle-là?"...
-Mademoiselle? Je peux savoir ce que vous faites?
-"Merdum! Un contrôleur... Si il sait ce que je fais il va prévenir les pions!" La fermeture de ma botte est cassée m'sieur...
-Il m'a semblé vous avoir vu trafiquer ces rails... Mais qu'est-ce donc sur la voie ferrée?
-Non mais je vous jure m'sieur! Ma botte est cassée! Je ne peux pas aller voir ma belle mère dans cet état! Regardez...

L'air navré et angélique de la démonette parvint à convaincre le contrôleur d'approcher sa tête pour regarder... Quelle erreur!
-Mais je ne vois rien...

-PAF!-

Un coup de botte dans le nez et le pauvre homme tomba à la renverse sur l'arrière train! Tanébra courut à perdre haleine, entendant au loin:
-Attrapez la p'tite cornue violette! Elle a installé des explosifs sur la ligne A-R! Stoppez tous les trains!
-Heh zut! J'ai même pas fini de l'activer et ils sont déjà à mes trousses! Qu'est-ce qu'il faut pas faire pour lutter contre le système!

Tandis que l'homme à terre beuglait dans son talkie-walkie, l'annonce concernant le retard du train retentit. Des hommes qui surveillaient l'entrée de la station appelèrent la garde royale.
-C'est pas vrai! Pourquoi suis-je aussi facilement identifiable?!

La démonette avait conscience que sa tentative d'attentat était une pure mission suicide. Entrer les doigts dans le nez, sortir... C'était une autre affaire.
Ainsi commença une belle course poursuite parmi le peu de foule présente dans toute la station...




*~Tanébra Nalie~*




avatar
Fondateur
Fondateur
Prénom / Pseudo : Feu Ardent
Masculin
Vos Points RPG : 200/270 Points
Nombre de messages : 51
Age : 21
Localisation : Rinther
Date d'inscription : 26/07/2010

Fiche de Citoyen d'Asreyd
Votre Argent: 1430
Votre Jauge de Bonté:
2900/5000  (2900/5000)
Votre Élément: Terre
Voir le profil de l'utilisateur
http://asreyd.jeunforum.com/



Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Sabotage de la ligne en cours! Mar 2 Aoû - 13:00

Il n’en revenait toujours pas. Cette Tanébra était décidemment pleine de surprises, ça, c’était sur et certain. Il l’avait toujours vue timide, alors, pour lui, l’entendre parler d’explosion volontaire était un tout autre langage. Elle avait du cran, c’était sur, mais il préférait ne pas trop toucher à des armes et des explosifs. Le dilemme de Julius, c’était qu’il était déchiré entre sa fidélité envers sa jumelle et sa fidélité envers le côté de la justice. Une guerre sans fin avait débuté entre deux sœurs pour le trône et l’héritière légitime en avait été écartée. À présent, il résistait à ses côtés, cherchant à mettre un terme au règne tyrannique de Nergama la Terrible et d’instaurer Orniatin la Douce en tant que seule et unique souveraine d’Aiorint.

Comment est-ce que toute cette affaire avait débuté ? Il ne s’en souvenait même plus. Leur mère, la Reine Sylfira avait rendu l’âme peu de temps après le dénouement de l’évènement qui fut par la suite surnommé « Apocalypse » et la princesse Nergama fut si prise de rage à ce décès inattendu qu’elle souhaita de tout son cœur la remplacer et reprendre les rennes du royaume. Au lieu de s’engager dans des négociations sans fin, la princesse, aussi maligne qu’elle fut, manigança son propre coup d’État. Lors d’une réunion des princes et princesses, Orniatin Rela faillit perdre la vie aux mains de ses propres gardes du corps devenus fidèles envers sa sœur.

Et ainsi, la guerre civile débuta. Une guerre sans fin, ou du moins, sans fin heureuse. Ne souhaitant en aucune circonstance nuire à sa sœur, Julius accepta au final d’assister aux rebelles sans pour autant faire de sale coup à la reine actuelle. Orniatin partageait son avis de non-violence car Nergama était avant tout leur sœur, malheureusement, certains de leurs recrues ne voyaient pas de solution pacifiste à cette histoire. Il fut tiré de ses pensées par un son assez familier… Le son d’une Tanébra à bout de souffle, courant pour échapper aux gardes de la station de train. Lorsqu’elle arriva en dessous du toit où il se trouvait, une corde la manqua de peu et tomba à ses côtés. Avant que les gardes n’eurent pu la rattraper, il l’avait déjà hissée jusqu’au haut du toit où il s’était posé.


- Que ferais-tu sans moi ? plaisanta-t-il avant de continuer plus sérieusement : « Dépêchons-nous, ils ne vont pas tarder à nous rattraper. Au mieux, nous nous sommes gagnés quelques minutes. »

Il s’était trompé : ils ne s’étaient rien gagné du tout. En bas, on pouvait entendre quelqu’un s’écrier : « Là-haut, sur les toits ! Elle a un complice ! » Après s’être lancé un regard de communication, les deux se séparèrent, prenant chacun une trajectoire différente pour Rinther et espérant qu’au moins l’un d’eux puisse faire le trajet sans se faire blesser ou pire… Julius allait devoir être vigilant : la partie ne venait que de commencer et il jouait par les règles de Nergama étant donné qu’elle était celle avec toutes les cartes en main. Le point de rendez-vous était dans une petite auberge, perdue dans la campagne entre Aioria et Rinther. Serait-elle à l’heure au rendez-vous ? Il devrait commencer par se soucier de lui-même, ce serait un excellent début !






avatar
Co-Fondatrice
Co-Fondatrice
Prénom / Pseudo : Nocturia
Féminin
Vos Points RPG : 200/270
Nombre de messages : 165
Age : 23
Localisation : Dans le désert de Grol
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de Citoyen d'Asreyd
Votre Argent: 1267
Votre Jauge de Bonté:
1900/5000  (1900/5000)
Votre Élément: Terre
Voir le profil de l'utilisateur
http://cercletroisosas.canalblog.com



Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Sabotage de la ligne en cours! Mar 2 Aoû - 14:17

Tanébra vit Julius avec un grand soulagement et se laissa aider.
- Que ferais-tu sans moi ?
-Seulement la moitié des choses! Répondit-elle sur le même ton amusé.

Julius lui conseilla de se hâter.
-Attends Julius! Il faut que je te dise..! Je...
-Là-haut, sur les toits ! Elle a un complice !

Elle le regarda d'un air paniqué: Pas le choix, ils devaient se séparer. C'était ça ou Julius serait repéré et sûrement reconnu! C'était la plus grosse angoisse de la mission selon elle. Pour un Prince comme lui, ce serait tout sauf une bonne chose d'être impliqué dans un attentat, "alors que c'est MON idée" pensa Tanébra. La démonette disparut en se disant qu'elle aurait quand-même pu finir sa phrase, ce qui aurait accéléré bien des choses. Elle s'en voulait.
-Je ne lui ai pas dis que je n'avais pas fini d'activer la bombe! J'aurais pu! Quelle idiote!

Tant pis, elle y retournerai plus tard. De toutes façons, elle avait bien fixé les explosifs. Pour les décrocher, il fallait au moins un bon quart d'heure. Enfin... Pas très long comme délai! Il fallait absolument qu'elle recroise Julius en cachette... Ou bien elle y retournerait elle-même. Ce serait très risqué mais au moins le fils Rela ne se ferait pas prendre. Pour l'instant, la préoccupation était de fuir ces gardes qui la suivaient du regard.
Elle passa de l'autre côté du toit pour qu'aucun ne puisse voir la direction qu'elle prenait. Une fois à l'abri des regards, elle s'arrêta et chercha une horloge des yeux pour surveiller l'heure du rendez-vous. Aucune. Elle devait retourner sur le quai si elle voulait réussir... C'était quitte ou double. Maintenant qu'elle était traquée et qu'on pouvait la remarquer de loin... Elle fouilla ses poches dans l'espoir d'y trouver quelque chose d'utile à cette facheuse situation. Le grelot de téléportation pouvait être une option si elle parvenait à apparaitre pile devant la bombe. Le danger serait de tomber pile devant un garde ou plus. Au pire, elle en avait un dernier pour partir. Le reste c'était plus pour se défendre. Même si en fait elle préférerait utiliser le moins d'objets possible.
Quoi qu'il en soit, elle ne devait pas rester ici: Elle entendait les hommes s'approcher.
-Mais alors si ils sont ici c'est qu'ils ne sont plus là-bas... Wow ma chère Tanny, tu viens de passer un niveau!

Oui, c'était de l'ironie. Sans plus hésiter, la démonette sortit son grelot à la hâte et le fit tinter...




*~Tanébra Nalie~*




avatar
Fondateur
Fondateur
Prénom / Pseudo : Feu Ardent
Masculin
Vos Points RPG : 200/270 Points
Nombre de messages : 51
Age : 21
Localisation : Rinther
Date d'inscription : 26/07/2010

Fiche de Citoyen d'Asreyd
Votre Argent: 1430
Votre Jauge de Bonté:
2900/5000  (2900/5000)
Votre Élément: Terre
Voir le profil de l'utilisateur
http://asreyd.jeunforum.com/



Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Sabotage de la ligne en cours! Sam 6 Aoû - 13:43

Il rit sans se soucier du reste du monde en entendant la réponse de cette chère démonette. Oui, ils se comprenaient tous les deux ! Il avait été plus qu’heureux à l’idée de se retrouver en équipe avec elle, bien qu’il se demandait si le fait qu’ils partageaient le même élément n’allait pas les pénaliser en quelque sorte. Julius avait déjà hâté le pas, courant le long des toits avec assurance et agilité lorsque Tanébra l’interpella à la dernière minute. Il se retourna brusquement, et, perdant l’équilibre, tomba du haut de son toit. Zut. Ce serait ainsi pour plus tard.

Il s’en voulut légèrement d’avoir abandonné Tanébra à la merci des gardes Aioriens mais il n’avait pas vraiment eu le choix non plus. Heureusement pour lui, le choc avait été amorti par une carriole rempli de foin ! Quelle chance ! Il n’eut pas le temps de savourer sa réussite que déjà, la patrouille le poursuivait. Pas de répit pour les princes, se dit-il en riant à moitié. Il courut sans s’arrêter, cherchant un endroit où pouvoir se cacher. Il se retrouva malheureusement dans un carrefour. Mais où était-il donc ? Ne connaissait-il pas cette ville comme sa poche ?

Il ne pouvait pas rester là, il était si facilement repérable ! Il vit un vendeur de tissus, et trouva en lui une opportunité inespérée. Lui jetant un sac d’or dans les mains, il attrapa tout ce qu’il put et s’enveloppa dans un tissus dans l’espérance de pouvoir se faire passer pour l’une des femmes du désert Grol ou d’un autre endroit reculé aux traditions étranges aux citadins. Il était en effet plus facile de rester discret s’il n’arborait pas son costume de résistant actif. Au moins, le tissu qui l’enveloppait empêchait qui que ce soit de voir ses vêtements.

Il pesta : pourquoi donc n’étaient ils pas venus escortés d’une patrouille cachée qui pourrait les aider ? Certes, c’était moins risqué d’un certain point de vue, mais là, Julius ne savait vraiment pas quoi faire. Il s’était gagné du temps là, mais il ne doutait pas que les gardes ne tarderaient pas à comprendre sa supercherie. Courant à toute allure, il entra rapidement dans un bâtiment au hasard, le plus proche, sans se soucier des conséquences. Il allait devoir regagner les toits : il trouverait plus facilement la sortie de la ville ainsi, se disait-il fier de lui même.

Il parut émerveillé au lieu dans lequel il s’était retrouvé. Il s’agissait d’une église ! Quelle chance ! Si l’une des lois d’Asreyd était indiscutable, c’était la paix dans les églises. Ainsi, aucun homme militaire en service n’avait le droit de rentrer dans le bâtiment, ni aucun homme armé. Si l’uniforme de la garde royale se faisait voir dans l’église, son porteur en serait banni immédiatement. Heureusement pour Julius, son costume à lui de rebelle était bien dissimulé et il ne portait actuellement aucune arme sur lui. Il fit le tour de l’église cherchant le prêtre qu’il trouva au final.

Lorsqu’il demanda à l’homme si le bâtiment avait une autre sortie, celui-ci ne l’interrogea ni verbalement, ni du regard. Tant mieux. C’était un honorable homme qui ne posait pas trop de questions. Il le guida vers l’arrière du bâtiment en silence, tout en lui souhaitant de la chance et en le bénissant du fameux : « Que les Dieux soient avec toi ! » lorsque celui-ci sauta dans la charrette qui se trouvait derrière l’église et se cacha parmi la cargaison. Le conducteur le déposerait peu après la sortie de la ville d’Aioria où il atteindrait sa destination à pied.
Visiblement, le règne de sa sœur avait laissé très mauvaise impression sur le prêtre ! Julius en riant, tout en espérant ne pas avoir de soucis jusqu’à avoir quitté la ville. Et Tanébra alors ? Que lui arrivait-il ? Il espérait qu’elle n’aurait pas trop de soucis, au moins …






avatar
Co-Fondatrice
Co-Fondatrice
Prénom / Pseudo : Nocturia
Féminin
Vos Points RPG : 200/270
Nombre de messages : 165
Age : 23
Localisation : Dans le désert de Grol
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de Citoyen d'Asreyd
Votre Argent: 1267
Votre Jauge de Bonté:
1900/5000  (1900/5000)
Votre Élément: Terre
Voir le profil de l'utilisateur
http://cercletroisosas.canalblog.com



Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Sabotage de la ligne en cours! Dim 7 Aoû - 13:56

-Pouf-

Un nuage de vapeur violette apparut et Tanébra fit de nouveau son apparition.
Apparemment, elle était au bon endroit. Simplement... Simplement deux spécialistes commençaient à examiner la bombe, là sous son nez, sans qu'ils ne voient la démonette qui venait d'apparaître derrière eux. Par réflexe, Tanébra se cacha derrière la poutre à proximité. Il fallait jouer serré. Elle leva le nez: Une horloge! L'heure du rendez-vous approchait...

Que faire alors? Tanébra songeait à ce qu'elle avait dans ses poches. Non! Il fallait économiser... En même temps, son sabotage était en train de partir sous ses yeux. Dans 10 minutes, elle aurait tout à refaire. Le seul point positif, c'était l'absence de gardes qui s'étaient mis tous au même endroit. Cependant ils finiraient bien par la retrouver, il fallait donc se hâter. Tanébra songea au corps à corps mais elle était moyennement douée dans ce domaine... Ou alors... Non c'était beaucoup trop risqué! Si elle faisait cela, elle risquerait d'avoir du mal à tenir debout malgré son entraînement...

Tant pis. Il s'agissait apparemment de la seule solution potable, Tanébra partit donc se cacher à proximité de la sortie. Elle allait quitter son enveloppe charnelle. Elle n'avait que 20 secondes hors de son corps, vu la distance entre elle et les deux hommes, ça risquait d'être limite! Coup de chance, une personne au hasard passa à distance raisonnable. Sans hésiter, Tanébra ferma les yeux et sortit de son corps. C'était assez douloureux mais elle s'appliqua pour rester silencieuse... Du moins jusqu'à ce qu'elle ne soit plus en contact avec ses cordes vocales.
Telle une âme perdue, elle fonça sur le passant, laissant derrière elle son corps inanimé.

Maintenant qu'elle avait le contrôle sur le passant, elle sonda rapidement ses intentions, ce qui lui donna une idée. Et si elle s'en servait pour divertir l'un des deux hommes?
-Excusez moi messieurs... Pouvez-vous me renseigner?
-'Pouvez pas demander à l'accueil?
-Ouais! On est occupés!
-(Bonjour l’accueil...) Oh je suis navré mais il se trouve qu'il n'y a plus moyen de se rendre à Rinther par la voie ferrée. L'accueil n'a plus de plan en stock. Sauriez-vous comment se rendre rapidement à Rinther?
-Pff... Ces touristes... J'men occupe Roger.
-R'viens vite Jo'!

Un... Deux... Trois pas à l'écart... C'est le moment! Tanébra laissa le passant tranquille et s'attaqua à l'homme qui restait sur la bombe.
-Allez... Ce pauvre bougre mettra sûrement du temps à comprendre ce qui lui est arrivé, en attendant je dois absolument activer ce truc.

Dans le corps du technicien, avec ses gros doigts, elle activa la bombe. Ce fut assez rapide. Toujours dans le corps de Roger, elle se leva et courut vers la sortie.
-Beh... Roger?! Tu vas où?!
-GLOIRE À ORNIATIN LA DOUCE!!!

L'homme, complètement abasourdi, voyant son camarade partir vers la sortie en gueulant des opinions politiques déconseillées, repéra le corps inanimé de Tanébra. Ce n'est qu'en la voyant se relever comme si elle venait de reprendre vie, qu'il se douta de ce qui venait de se passer. Pour confirmer ses pensées, il observa la bombe...
-6...5...4...-
-La sorcière! La sale garce!!!

"Jo' " attrappa le patient par le poignet et le tira vers la sortie, où il retrouva son compagnon qui se remettait à peine du passage de l'esprit de Tanébra. Il le frappa derrière la tête par vengeance et pour accélérer sa reprise de conscience.
-ÇA VA PÉTER!!!

La miss à l'accueil quitta son post et se mit à courir avec des longs talons aiguilles. Pas facile. Elle s'étala contre le sol mais ne se blessa pas.

L'explosion avait complètement défoncé la voie ferrée, mais la bombe avait été dosée pour ne pas que la station s'effondre. En revanche, elle était en piteux état. Mais le plus grave: Les gardes furent alertés.
Tanébra n'avait pas hésité une seule seconde et avait couru comme une tarée, malgré la fatigue, cherchant un endroit où il y aurait de la foule pour s'y fondre. Par chance, la déflagration avait attiré du monde, même beaucoup trop. Elle se retrouva coincée entre une petite vague humaine et des gardes qui la repérèrent en moins de deux. S'ajoutaient à cela, Jo' et Roger.
La jeune fille était essouflée, sa vision se troublait, ses jambes commençaient à plier. Elle était restée trop longtemps hors de son corps. Il fallait qu'elle se sorte de là... Il fallait qu'elle fasse un dernier effort. Sans trop réfléchir cette fois, elle fit mine de s'effondrer... Pour mieux se faufiler entre les jambes des gens. Sa couleur la désavantageait mais au moins elle n'était pas très grande. Elle se releva, marchant à travers la foule. Mais les gardes commencèrent à la disperser.
-Il n'y a rien à voir! Retournez à vos activités! Circulez!

Tanébra traîna des pieds loin des autres, elle rêvait ne serait-ce que d'un vieux tabouret en bois. Elle repéra une ruelle toute sombre et s'y réfugia dans l'espoir que les gardes soient assez stupides pour ne pas regarder, ou qu'elle ne tombe pas sur un malade.
Elle se posa derrière un tonneau qui traînait et souffla un grand coup.
-Et maintenant le but, c'est de ne pas s'endormir... Julius risquerait de s'inquiéter si j'arrivais en retard. Enfin j'espère qu'il y sera...

Elle se releva et progressa dans la ruelle, prenant appui sur un mur, au hasard. Elle débouchait sur une allée avec une grande église sur le côté. Tanébra savait que c'était un havre de paix...
-Avec mes cornes je ne pense pas faire bonne impression... Foudror me foudroie si ce n'est pas une charette dans laquelle je pourrais fuir..!

Visiblement aucun orage en vue...
Cependant la jeune démone n'avait aucune idée de la destination du véhicule... Tant pis, plusieurs hommes étaient à ses trousses, et elle n'avait plus de forces. Elle avait encore du mal à récupérer son souffle et sa vision ne s'améliorait pas. La charrette passa tout près d'elle, l'occasion rêvée! Ni une ni deux, elle se hissa à l'interieur parmi la cargaison. Il faisait un peu sombre, elle distinguait à peine les formes et les couleurs. Alors qu'elle avançait pour s'asseoir, elle mis la main directement sur une... Jambe? Elle bougea sa main qui toucha... Une autre main..?
Là s'en était trop! Tanébra eu un mouvement de recul et plaqua ses mains devant sa bouche pour contenir son cri de terreur. Elle n'était pas seule...




*~Tanébra Nalie~*




avatar
Administratrice
Administratrice
Féminin
Vos Points RPG : 200/270
Nombre de messages : 114
Age : 23
Localisation : dans ton c**
Date d'inscription : 22/06/2010

Fiche de Citoyen d'Asreyd
Votre Argent: 309
Votre Jauge de Bonté:
350/5000  (350/5000)
Votre Élément: Foudre
Voir le profil de l'utilisateur
http://eilann.deviantart.com/



Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Sabotage de la ligne en cours! Mar 9 Aoû - 11:08

-Pas un geste, ou c'est la mort qui t'attends. Les mots d'Eilann avaient claqués comme un fouet bien cinglant. Malgré sa vue supérieur aux aux hommes normaux, il faisait tellement sombre qu'elle n'avait pu distingué qui était entré dans LEUR cachette, à elle et Ju'.
Il fallait faire vite. Sinon il risquait de prendre la fuite, et d'alerter les autorités Aioriennes. Ce qui sentirait très mauvais...

!avec le coutelas qu'elle avait volé quelques heures plus tôt à un passant, Eilann Prit l'inconnu par la gorge, avant de le prendre par les cornes... LES CORNES ??!! Il n'y avait qu'une seule personne dans tout le royaume avec des cornes.
-Donnes-moi le mot de passe. Et si tu fais un tout petit geste ou bruit suspect, t'es mort. Compris ?

Eilann avait chuchoté tout cela à l'oreille de l'inconnue, et attendait sa réponse. Ju' s'était caché sur les ordres d'Eilann. Un prince résistant se roulant dans de la paille n'était pas très bon pour son image...

********************************
Après le désastre de Daegis, Eilann et Galen étaient partis ensemble. Puis s'étaient séparés quelques temps après. Ils s'étaient durement entraînés durant ce laps de temps, avec leurs armes spéciales, cadeau de Foudror. La Mort n'était pas encore venue prendre son dû, mais cela ne tarderait sûrement pas. Eilann et Galen n'avaient fait que s'entrainés, puis avaient (malgré eux) assistés à la proclamation "officielle" de la nouvelle Reine, Nergama la Sombre.

Depuis, ayant rallié la cause Orniatin la Douce, Eilann faisait un sale boulot qu'elle seule pouvait, à cause de sa rapidité, ses sens sur-développés, et son... pouvoir .

Cependant, elle restait assez indépendante, ne faisant pas officieusement-officiellement partit d'une organisation spécifique. Elle était indépendante, mais travaillait quelques fois pour la plus importante, celle d'Orniatin elle-même.

C'était lors d'une mission non officieusement-officielle qu'elle réussit à détrousser un malotru qui hurlait des "GLOIRE à NERGAMA LA SOMBRE !!" à tue-tête, ce qui eut le don d'énerver au plus haut point Eilann. Elle décida alors de faire un chose complètement... stupide, mais digne d'elle (niveau stupidité, bien sûr...)

ses habits ayant été réduit en poussière lors du désastre Daegis, elle avait changé de vêtements. Ceux-ci faisaient ressortir sa féminité, disons... plus qu'avant (galen avaient des fois un peu de mal à se concentrer, surtout au début en fait... xD). Et elle s'en était rendue compte. Les humains étaient tellement prévisible... Elle usa alors de cet attrait afin de piéger le malotru, arrachant le coutelas de la protection de l'ivrogne, et lui mettant sous la gorge en chuchottant à son oreille "La bourse, ou la vie."
(trop pas cliché, quoi... xD). Bien sûr, toute lavette qu'était cette crapule, il donna sa bourse. Mais Eilann avait été repérée par les gardes, et dû fuir en très grande vitesse.

Elle trouva une petite charette de foin, et plongea à l'intérieur. Les gardes Aioriens ne l'avaient pas vue, à son grand soulagement...
Mais une chose inattendue arriva : elle n'était pas seule dans cette charette. Ses yeux n'étant pas encore habitué à l'obscurité, elle reprit le coutelas qu'elle avait rangé dans sa botte, le pointa vers l'inconnu, en disant "Qui es-tu ? T'as intérêt à répondre vite, et juste. Sinon c'est la mort qui t'attends." L'inconnu bafouilla quelque chose d'incompréhensible, mais Eilann reconnue la voix : c'était Ju' !! Elle abaissa alors son arme, et se calma un peu. Elle en avait bien besoin. Mais le repos fut de courte durée : après seulement quelques paroles échangés, des amabilités du style "sa va ?" "ouais et toi ?" "alors tu deviens quoi ?" Une troisième personne entra dans cette charette. Cela eut le don d'exaspérer Eilann, qui se dit que si tout le monde venait ici, ils seraient très vite repéré, et que de toute façon, ce n'était pas une birthday's party...




Oo Ancienne~VIP oO ~♫

*Le problème, avec les gens, c'est qu'ils ne veulent pas comprendre qu'on puisse être vraiment différent... et dangereux pour eux...

Je ne veux pas leur faire de mal... Je ne veux plus en blesser... Mais pour cela, je dois me blesser, moi... Et renoncer à tout attachement, matériel ou... humain...*




avatar
Co-Fondatrice
Co-Fondatrice
Prénom / Pseudo : Nocturia
Féminin
Vos Points RPG : 200/270
Nombre de messages : 165
Age : 23
Localisation : Dans le désert de Grol
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de Citoyen d'Asreyd
Votre Argent: 1267
Votre Jauge de Bonté:
1900/5000  (1900/5000)
Votre Élément: Terre
Voir le profil de l'utilisateur
http://cercletroisosas.canalblog.com



Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Sabotage de la ligne en cours! Mar 9 Aoû - 19:02

La personne sur qui elle était tombée avait disparu dans la paille. En revanche elle sentit sous sa gorge, la lame d'une deuxième personne qui attrapa la démonette par les cornes et commença à la menacer. Elle qui reprenait à peine son souffle... À sa voix, il s'agissait d'une fille. À ses manières... Tanébra préférait ne rien avancer. Elle tenta de conserver son calme, malgré la pression. Elle serrait les dents et retenait des cris de douleur. Et contre toute attente de la part d'Eilann, une voix féminine s'éleva doucement.
-C...C'est pas un piège?... J'aime la choucroute au chocolat...

Le couteau se retira et la démonette qui sentait une main tirer méchamment sur sa corne put constater qu'elle l'avait lachée.
-...Stupide mot de passe...

Elle se massa le crâne au alentours et se retourna pour voir son agresseur. Même si elle ne voyait pas bien, elle remarqua les oreilles...
-Eilann ma parole! Qu'est-ce que tu fais ici?! Tu aurais pu faire attention, ça fait mal...

Si la méta ne l'avait pas agressée de la sorte, la jeune démone se serait certainement jetée dans ses bras. Mais le mal était fait, elle se contenta d'esquisser un sourire.
- Ça fait quand même plaisir de te revoir tu sais? Qu'est ce que tu deviens? Ah mais j'oubliais!

Oui, en effet, elle oubliait le pauvre Julius sur qui elle était tombée en se jetant dans la charette. D'ailleurs elle ne savait toujours pas que c'était lui! Tanébra se posa contre une petite botte de paille et ferma les yeux histoire de récuperer un peu.
-Quelqu'un peut-il me dire qui est la personne sur laquelle je suis tombée en arrivant?

Elle réfléchit... Elle s'inquiétait toujours un peu pour Julius. Et si..?
-Ju', c'est toi?




*~Tanébra Nalie~*




avatar
Fondateur
Fondateur
Prénom / Pseudo : Feu Ardent
Masculin
Vos Points RPG : 200/270 Points
Nombre de messages : 51
Age : 21
Localisation : Rinther
Date d'inscription : 26/07/2010

Fiche de Citoyen d'Asreyd
Votre Argent: 1430
Votre Jauge de Bonté:
2900/5000  (2900/5000)
Votre Élément: Terre
Voir le profil de l'utilisateur
http://asreyd.jeunforum.com/



Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Sabotage de la ligne en cours! Sam 13 Aoû - 13:56

Il toussota légèrement: décidément, c'était moins facile qu'il ne l'aurait cru! Lui qui s'attendait à sortir tranquillement caché parmi la cargaison s'était fait écrabouiller par sa co-équipière! Si c'était pas ironique ça! Lorsque Tanébra l'interrogea, Julius se contenta de répondre:

- Oui, oui, c'est bien moi! avant de se replonger dans ses pensées: ils l'avaient échappée belle! La charrette roulait sans grande hâte vers les bois dans lesquels les trois voyageurs étaient censés descendre du véhicule. Tellement pris par ses pensées, le jeune homme avait oublié de demander à Eilann où elle avait disparue tous ces mois-ci:

- Eilann! Tu étais cachée où? Je ne t'ai plus vue depuis le Daegis! Comment nous as-tu retrouvés? Ça fait plaisir de te revoir!

Cherchant par dessus l'épaule de la louve, il ajouta finalement:

- Et Galen? Il est passé où lui?

Malheureusement pour eux, Galen ne faisait pas partie du voyage. La charette s’arrêta brusquement et Julius, Tanébra et Eilann furent légèrement secoué lorsque celle-ci freina brusquement. Ils n'eurent pas à se faire prier par leur conducteur silencieux à descendre que déjà, les trois étaient à terre. Julius examina un peu les alentours autour de lui avant de fermer les yeux et de laisser la magie de la terre; de son dieu défunt, Terrentia, lui emplir les 5 sens... Il ne faisait qu'un avec la terre. Toutes ces semaines d'entrainement avaient à présent servi: il pouvait se servir de la terre comme d'un guide; il pouvait trouver sa destination grâce à elle.

- C'est par là. déclara-t-il calmement en pointant le nord du doigt.






avatar
Administratrice
Administratrice
Féminin
Vos Points RPG : 200/270
Nombre de messages : 114
Age : 23
Localisation : dans ton c**
Date d'inscription : 22/06/2010

Fiche de Citoyen d'Asreyd
Votre Argent: 309
Votre Jauge de Bonté:
350/5000  (350/5000)
Votre Élément: Foudre
Voir le profil de l'utilisateur
http://eilann.deviantart.com/



Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Sabotage de la ligne en cours! Mer 24 Aoû - 10:47

[ poste à venir. Eilann répond à Ju, puis ils partent là où le prochain posteur veut aller Very Happy]




Oo Ancienne~VIP oO ~♫

*Le problème, avec les gens, c'est qu'ils ne veulent pas comprendre qu'on puisse être vraiment différent... et dangereux pour eux...

Je ne veux pas leur faire de mal... Je ne veux plus en blesser... Mais pour cela, je dois me blesser, moi... Et renoncer à tout attachement, matériel ou... humain...*

MessageSujet: Re: Sabotage de la ligne en cours!



Sabotage de la ligne en cours!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asreyd :: Le RPG :: Le Pays d'Aiorint :: La Capitale: Aioria :: La Station de Train-
Sauter vers: